Pourquoi l'alimentation seule ne suffit pas ?

📅 June 17, 2020

⏱️5 min de lecture

Les bénéfices du sport sur la santé

Comme nous aimons vous le rappeler chez ÜKO, l’alimentation est un des protagonistes de notre bien-être: crucial pour le développement, maintien et la prévention de maladie au sein de notre corps ainsi que de notre cerveau.

Une alimentation riche en fibres, protéines, et bien sur en légumes est essentielle à notre bon fonctionnement. Pourtant, se sentir au top de sa forme, à l’intérieur tout comme à l’extérieur, ne passe pas seulement par une alimentation saine et équilibrée... En plus, il est important de l’accompagner d’une activité physique régulière... Pourquoi? On vous explique tout!

Tout d’abord, observons tout ça de l’intérieur: d’un point de vue cérébrale, la pratique d’un sport améliore la plasticité de notre cerveau, aide à évacuer le stress et nous permet même de rester concentre et attentif plus longtemps.

Dans nos vies d’adolescents ou de jeunes adultes, nous devons nous servir de notre cerveau constamment et de manière souvent intensive. Que ce soit pour résoudre un problème de mathématique, apprendre une nouvelle langue ou faire évoluer notre carrière, tout ceci requiert une énergie mentale considérable que l’activité physique peut nous aider à produire. En effet, notre corps fonctionne comme une machine superbement complexe, et comme l’a gracieusement montré la doctoresse et auteure Giulia Enders, “le monde est bien plus passionnant quand on ne voit pas seulement de lui ce qu'il daigne nous montrer, mais aussi ce qu'il nous cache.” (Giulia Enders, 2017) Autrement dit, notre corps est pleine de components qui communiquent sans cesse et s’entre aides les uns les autres pour nous permettre de nous sentir bien, en toutes circonstances.

C’est en partie pourquoi, lorsque nous faisons du sport, nos muscles ordonnent au cerveau de libérer des tas d’hormones, dont une bien connue des épicuriens: l’endorphine ou hormone du plaisir, du bien-être voire même de l’euphorie. Quand elle est secrétée, cette hormone nous aide à nous relaxer et a accroisser le plaisir.

Un autre procédé important se déroulant pendant la pratique sportive est la création de la phényléthylamine (PEA). Cette hormone au nom compliqué est naturellement présente dans notre cerveau et à la réputation d’être un antidépresseur puissant. De ce fait, un manque de 60% de PEA a été observé chez des sujets atteints de depressions. Cette “hormone du bonheur” puissante n'est ce que le chocolat, les coups de foudre ainsi que l’activité physique ont en commun!

Outre les endorphines, la phényléthylamine et le bouquet coloré d’hormones ayant un effet positif sur notre fonctionnement, faire du sport nous fatigue et donc à tendance, naturellement, a amélioré notre sommeil. Nous dormons mieux, par conséquent nous sommes plus productifs et aptes à accomplir les activités requises pendant notre journée. D’ailleurs, une meilleure alimentation résultera naturellement de la pratique régulière d’un sport, car quand on commence à faire du bien à son corps, on veut lui en faire de toutes les manières! Bon, toujours pas convaincue? Voyons un peu ce qui se passe à l’extérieur!

En ce qui concerne les enjeux physiques, des études ont confirmé qu’un enfant entre 6 et 17 ans devait exercer en moyenne environ 60 minutes d’une activité physique (à intensité modérée voire soutenue) par jour pour un développement optimal de son organisme. (Center for Disease control and Prévention, 2020) Courir, sauter, danser, nos enfants sont toujours plus ou moins en train de faire de l’exercice... et c’est tant mieux: le développement des os ainsi que des muscles passent essentiellement par le mouvement.

Indépendamment, lors de la pratique du sport, des liens se créent, que ce soit au sein de l’équipe de football, dans notre quartier et les voisins avec qui nous pratiquons la marche ou au sein de salles de sport. Finalement, le sport c’est aussi une communauté de gens qui se rapprochent autour d’une passion commune et qui partagent. De plus, en ce qui concerne le développement d’un enfant ou d’un adolescent, les sports en équipe ainsi que les compétitions sont des événements essentiels, contribuant à l’apprentissage de la victoire, l’échec, mais surtout des challenges que peut comporter la compétitivité.

Les activités physiques entreprises dès le plus jeune âgés peuvent donc faciliter plus tard les rapports sociaux et la vie en société. En apprenant à prendre soin des membres de notre équipe et à marcher ensemble vers un but commun, ils apprennent à devenir de meilleurs citoyens ainsi que de meilleurs êtres humains.

Lors d’échecs ou de déception liés aux compétitions sportives, les plus jeunes réalisent et comprennent à quel point il est important de relever la tête et de faire preuve de résilience, une qualité indispensable de nos jours.

En plus de nous nourrir socialement, le sport est un excellent moyen de se sentir bien dans son corps. Tout en combattant les maladies cardio-vasculaires et l’obésité mais aussi en diminuant les risques d'hypertension, la pratique d’une activité physique est un moyen d’acquérir la confiance en soi et la force nécessaire pour contourner les obstacles et relever les défis que la vie met parfois sur notre route. Qui peut finalement résister au charisme de quelqu’un qui se sent bien dans ses baskets? Enfin, le sport peut aussi représenter un moyen de se retrouver au sein d'une famille, de passer des moments de qualité, ne serait-ce que quelques minutes dans la journée, alors que tous les membres de la même famille ont des activités individuelles et des impératifs propres à chacun.

En tant que parents, professeurs, amis ou sportif, c’est notre devoir d’influencer les enfants vers la pratique d’un sport, de par cette simple action, nous aiderons toute une génération à devenir plus saine, motivée et surtout en accord avec leurs propres corps.

Enfin convaincu? on commence quand? Il existe une multitude d’options lorsque nous décidons d’entreprendre une activité physique. Vous êtes plutôt calme et voulez-vous étirer? Pas de problème, il y a le yoga et plein de vidéo tutoriels gratuits sur Youtube. En revanche, si vos etes emballés par la coter social du sport, il existe, selon votre région, divers clubs qui proposent des activités pour les enfants mais aussi pour les adultes! Intéressé par la coter introspectif d’une belle promenade? N’oubliez pas de dire à quelqu’un où vous allez, prenez une grande bouteille d’eau et allez hop, en avant! Amusez-vous bien et partagez ces moments avec vos proches!

Sources

Center for Disease Control and Prevention (2020) “How much physical activity do children need?” [Online] Available at https://www.cdc.gov/physicalactivity/basics/children/index.htm Accessed on 16/05/2020 Giulia Enders (2017) “ L’estomac”

Article de Sasha Morselli